Prendre rendez-vous Trouver un show-room

Apéro bio chez nos voisins de l’Est

Vous êtes un fin gourmet, vous savez ce qui est bon et vous réalisez que les bonheurs de la vie, ça se mérite. Le bio est l’ingrédient de base de vos actions et de vos pensées et, surtout, c’est l’assaisonnement parfait. Vous n’optez pas pour la consommation de masse, mais pour un plaisir maximum lors de ces petits moments privilégiés.

Spree Gin – Déclaration d’amour liquide à Berlin

Toute histoire a un début, et c’est aussi le cas du Spree Gin. L’histoire commence dans les années 60 et, bien que son nom laisse penser le contraire, elle n’a rien à voir avec le gin au départ. En fait, à l’époque, le père de Gabriel Grote préparait à petite échelle des amers aux herbes particulièrement savoureux. « Il prévoyait d’étendre la production mais malheureusement, il est décédé trop jeune », raconte Gabriel.

Une raison suffisante pour lui et son partenaire commercial Henning Birkenhake de créer une usine en mémoire de son père en 2010, dans le quartier de Prenzlauer Berg à Berlin. Avec les amers aux herbes de son père comme tout premier produit. Mais comme les deux hommes étaient également des amateurs de gin, il est vite devenu évident qu’il fallait créer un gin maison. « Mais un gin qui dispose d’une empreinte régionale », précise Henning. Après avoir longuement réfléchi aux caractéristiques de Berlin et aux cultures typiques pour la ville, la rivière Spree et les cornichons du Spreewald leur sont apparus comme une évidence.

Le Spree Gin associe les arômes subtils de la fleur de lavande, de l’écorce d’orange et de la racine de réglisse aux cornichons du Spreewald, qui proviennent du domaine de Pretschen et portent le label Demeter (label de qualité pour l’agriculture et l’alimentation biodynamiques). Ce macérat de cornichons, qui est tiré à la main, donne au Spree Gin son goût frais. Le premier gin biologique de Berlin est soigneusement distillé - dans des lots aussi petits que possible - dans la plus ancienne distillerie d’Europe.

« Nous considérons la durabilité comme une approche holistique qui ne s’arrête pas au choix de nos ingrédients. »
- Gabriel Grote

Nørderd – L’esprit du Waldviertel en bouteille

« Le bio, c’est nous ! » clarifie David Wais lorsque nous arrivons dans la ville autrichienne de Waidhofen an der Thaya après un voyage de plus de 500 kilomètres. Il est l’un des deux créateurs de la « Waldviertler Bio-Vodka Nørderd » et, avec son partenaire Johann Ackerl, dirige Pure Organic Products, un commerce de gros de légumes et de céréales biologiques situé dans le nord de l’Autriche, près de la frontière tchèque.

« Pour nous, la question était de savoir comment partager la grande qualité et les délicieuses saveurs du Waldviertel avec le monde. Et la réponse a été rapidement trouvée : par la mise en bouteille. » Ils travaillent avec plus de cent agriculteurs qui contribuent au goût de la vodka. Les trois vodkas de Nørderd ne contiennent que des ingrédients qui figurent également sur la bouteille : pommes de terre, seigle et pommes. Le tout dans sa forme la plus pure, tout comme les matières premières qui sont 100 % biologiques, durables et cultivées dans la région.

« Nous n’utilisons que ce que la nature nous donne volontairement. L’agriculture extensive sollicite beaucoup trop les sols et a donc un impact négatif sur l’avenir », déclare David avec détermination. Ils utilisent une petite distillerie dans le Weinviertel voisin, où ils transforment les matières premières - selon les règles du label biologique et sans aucun additif - en distillats purs, limpides et uniques. « Et c’est ce qui nous rend uniques ».

« C’est un art immense que de fabriquer une vodka dans laquelle on goûte également le produit de base naturel. Avec Nørderd, nous avons réussi à le faire. »
- David Wais

Brasserie Bio Craft Finne – Du passe-temps à la cave à la bière pression

De Waidhofen an der Thaya, en Autriche, nous retournons en Allemagne, à Münster, à 900 kilomètres de là. C’est ici que se trouve la brasserie Bio Craft Finne.

« Il existe plus de 150 types de houblon différents, de nombreux types de malt et différents types de levure. La bière n’est en fin de compte qu’un terme collectif pour désigner cette délicieuse variété », explique le brasseur enthousiaste Florian Böckermann. Avec son beau-frère, il brassait de la bière comme passe-temps dans la cave de sa maison, jusqu’à ce qu’un voyage au Canada leur donne une autre idée.

« Nous étions sur la magnifique île de Vancouver où la visite d’une petite brasserie locale nous a soudainement ouvert les yeux », raconte Florian. Une fois rentrés chez eux, ils n’ont pas perdu de temps et ont créé leur propre brasserie. Aujourd’hui, plus de quatre ans plus tard, ils brassent avec leur équipe des bières pression et en bouteille de la plus haute qualité sous le nom de « Finne ». « Seulement et uniquement de la qualité biologique. Et ça, vous le goûtez. »

« Qu’il s’agisse de classiques de la bière, de nouvelles boissons créatives ou de spécialités saisonnières : la bière fait bien plus qu’étancher la soif. »
- Florian Böckermann

related articles
    Galerie de cuisines
    Planificateur de cuisine